Jardinopale Entretien de Jardins en CESU

Jardinopale Entretien de Jardins en CESU

Avant de dire oui pour un travail, réfléchissez!

Avant de dire oui pour un travail , réflechissez.

 

Il n'y a jamais de moment plus propice que de dire oui à n'importe quel travail que lorsque l'on démarre une activité , quelle qu'elle soit, et en particulier  pour notre activité ; et trouver son premier client ,on serait prêt à faire n'importe quoi pour. On attend tellement ça ! et lorsqu'un client potentiel arrive, on a tellement d'enthousiasme et d'énergie qu'on est prêt à dire oui d'avance à ce qu'il va demander ! mais nous allons voir que vous pouvez regretter d'avoir dit oui trop vite..

Quand des opportunités comme celles là arrivent, prenez un moment et réfléchissez d'abord. Après vous serez content de l'avoir fait.

 Un témoignage raconte : 

« mon collègue et moi avons commencé dans le business depuis 3 mois. Il me semble qu'on se débrouille pas mal et qu'on se complètent l'un l'autre. On est dans les faubourgs d'une grande ville et il y a pas mal de clients potentiels pour nous qu'on pourrait avoir.

La chose la plus difficile d'après moi jusqu'ici est de trouver le bon tarif et savoir ce qu'il faut faire quand on a une demande inattendue de travaux.

Par exemple on était en train de tondre et le client nous a demandé si on pouvait aérer le terrain et le déchaumer ( à ce propos, ici le témoignage est américain(j'attend les vôtres !), et ils savent faire la différence avec ce que les Français appellent la Scarification, dailleurs j'ai fait un article la dessus..) On ne connaissait rien à ce boulot et on n'avait pas les outils nécessaires  pour le faire, mais on a dit oui.

Dès qu'on a dit au client qu'on pouvait le faire, on s'est trouvé dans une position où l'on n'avait pas d'autre choix que de louer une machine et essayer de calculer combien tout ça allait  nous coûter de façon à ce qu'on puisse donner un tarif au client pour que nous ne perdions pas d'argent à travailler ! est-ce qu'on allait lui demander un tarif horaire ? le client dit ensuite qu'il voulait aussi ressemer et apporter de l'engrais de façon à donner un bel aspect esthétique au terrain.

L'argent qu'on a investi au départ était limité à ce qu'on avait besoin pour bosser, le minimum quoi. Tous les conseils sont bienvenus , je ne sais vraiment pas quoi faire. »

 Un autre témoignage raconte :

« voici quelques leçons retenues de ma première année d'Entretien de gazons.

Ca va vous couter au moins 1500€ pour une bonne tondeuse professionnelle, et encore, une petite autotractée , je vous parle même  pas d'une autoportée à 5,6, ou 10.000€, et une bonne débroussailleuse neuve 1000€, faut prendre du neuf, pas de l'occase, vous le regretterez . et puis un souffleur à 800/900 euros mini. Rien que ça au départ, ça fait grimper la note avant même d'avoir commencé, et ça prend la tête..

 Au départ c'est pas évident de mettre de l'argent pour acheter avant de travailler, et encore on est même pas sur  de s'y retrouver financièrement, les risques sont quand mêmes pas mal au début. Faut peut-être trouver un partenaire pour réduire les risques. Et puis faut penser au personnel, a l'essence , trouver ses clients ; et j'en oublie sûrement.

Alors quoi faire ?

La publicité est une clé. Et les cartes de visites ? peut être vous devriez mettre l'accent sur une publicité de maintenance et de désherbage, peut-être même le nettoyage de gouttières ?

Je recommande aussi d'avoir déjà des réponses prêtes à répondre aux questions posées quand les gens appellent. Soyez sur que vous pouvez répondre à leurs questions. Et apportez des réponses claires. Et nettes.

 

Si un client vous interrompt pendant votre travail, et demande si vous pouvez bientôt en faire un autre, vous avez besoin de temps pour y réfléchir, en particulier au début. Quand cela arrive, je dis que je suis pas mal occupé en  ce moment, mais dès que j'aurai fini ce que je suis en train de faire, je m'occuperai de ce que vous demandez.

Une fois que vous avez fini votre travail, réfléchissez et voyez quel profit vous avez fait de votre premier travail.

Si cela n'était pas assez, ou pas assez correct pour vous, votre client prend sûrement avantage de la situation, cela peut arriver et m'est arrivé !

 Après cette première expérience, vous avez le temps de penser si vous faites l'autre travail demandé par le client ou bien pas.

Peut-être vous avez débroussaillé et maintenant il veut peindre la grille,.

Faites un break et réfléchissez avant de dire oui. Je peux comprendre que vous ne le laissiez pas tomber et que vous voulez prendre le maximum de travail possible, mais vous ne pouvez vraiment pas dire oui pour quelque chose que vous ne pouvez/savez pas faire ou vous n'êtes pas suffisamment payé ou équipé!

  Des clients comme ça peuvent être une bonne chose, et vous apporter plein de travail, aussi soyez prudents de ne pas les perdre sur une simple erreur faite parce que vous ne savez pas comment faire le travail et voulez absolument faire du profit.

  C'est ce que j'ai retenu de ma première année. »

 

 Ces témoignages reflètent une idée , ne vous précipitez pas pour faire un travail. Prenez le temps de réfléchir et proposer une réponse adaptée à la demande de chaque personne.

 Vous retrouverez d'autre réponses à cette question dans le rapport mis en ligne ici.

 A plus tard, bonne journée.

 

D


02/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres