Jardinopale Entretien de Jardins en CESU

Jardinopale Entretien de Jardins en CESU

Pourquoi ces entreprises ont fait faillite.?

Pourquoi ces entreprises ont fait faillite ?

 Connaître les faiblesses des entreprises qui ont fait faillite peut être aussi important que savoir pourquoi d'autres ont réussi.

 Et entendre leurs témoignages peut être intéressant et divertissant, si on veut..

 Ceux qui réussissent ont tendance à rester discret sur le pourquoi et comment de leur réussite,  ils ont simplement été prévoyant sur les difficultés et obstacles et ont travaillé dur.

Toutefois, les statistiques montrent que la moitié des entreprises créées ne survivront pas dans les 5 ans qui suivent la création. Et les gens qui ont subi ces échecs n'aiment pas en parler. Ils préfèrent rester discrets sur leur échec et passent à autre chose.

Nous allons voir ici au travers de quelques témoignages pourquoi ils ont échoué. Ces histoires devraient vous aider à garder les yeux ouverts pour des signes éventuels de problèmes à venir.

 Un créateur d'entreprise d'entretien de jardins témoigne :

« j'ai vu, beaucoup, beaucoup de bonnes entreprises faire faillite.

 Généralement, cela est du à quelques « simples » erreurs. Ce qui m'a marqué le plus, c'est le manque de considération  au plan financier, ou pas assez de finances, de capital de départ, ou le manque de plan de marketing.

 La première chose que j'ai constaté pour un échec ;c'est paradoxal, mais pourtant l'échec est du à une croissance trop rapide, et les dépenses de fonctionnement ont dépassé les moyens de trésorerie, et ils ont du emprunter sans penser aux conséquences.

  C'est un équilibre délicat  et demande beaucoup de la part du créateur pour en faire une entreprise à succès. et pas mal de compétences .

  1. Un créateur d'entreprise que je connaissais à débuté un business d'alarmes de protections individuelles. Il a acheté beaucoup de dispositifs lacrymogènes. Certains pour des porte clés, d'autres plus grands. Il avait pas mal de demandes de clients. Malheureusement, il n'a pas vérifié s'il avait le droit da faire ça dans l'Etat où il vivait ,et c'était illégal. Son programme de marketing à amené les autorités à le forcer à stopper son activité.
  1. Un second à commencé une carrière de disc jockey, il a commencé en faisant plein de petits boulots , puis des réceptions pour mariage, fêtes, etc. malheureusement, à cause d'une dépendance précédente et d'un problème juridique, il ne pouvait pas gérer une entreprise partout où était servi de l'alcool. Cela l'a fortement limité dans son activité et il a du fermer son business. 
  1. Une troisième à lancé une activité de nettoyage de maison et ménage. Au début, elle faisait tout elle-même mais ne tarda pas a être débordée par les demandes au delà de ses capacités. Elle a acheté un autre véhicule puis un troisième. Elle n'achetait que le meilleur et embauché du personnel. Seulement elle n'était pas un manager d'équipe et en savait pas s'organiser. Ses deux employés ont été surpris à voler ! elle ne s'en est jamais remis.
  1. un quatrième s'est lancé dans le business de vidange rapide, il a repris l'affaire de son père. Il trouvait que c'était facile de faire de l'argent avec ce travail de vidange rapide de véhicules. Il était paresseux ! souvent il ouvrait à midi et fermait à 17 heures. S'il voulait aller à la chasse ou autre chose, il n'ouvrait pas ! les rendez vous étaient manqués, pensait rattraper en ouvrant plus tard, et jamais le samedi. Il avait son entreprise , mais n'a jamais su en tirer un profit. Quand il fallait payer les taxes, assurances, fonctionnement ; il ne restait plus rien. 
  1. une entreprise d'électricité. C'était un fonceur. Il se donnait à fond dans son business, jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. Il avait une forte personnalité. Mais il a perdu son entreprise, son domicile, et sa femme l'a quitté. La raison était qu'il ne savait refuser le travail, il ne disait jamais non. ainsi il s'est laissé débordé par son travail. Ses créances sont devenues hors de contrôle, et tout l'argent qui lui était du n'est jamais arrivé.
     6. un autre, constructeur de pont. Il acheté tant de matériel la première année qu'il n'a pas  
        prévenu les mois d'hiver, sans activité, n'avait pas d'argent, tout perdu.
 
  1. Enfin, un autre entrepreneur jardinier à commencé en étant tout seul, puis, obtenant de grands chantiers qu'il ne pouvait réaliser seul à du embaucher du personnel, puis des camions, et énormément de matériel. Bien sur il fallait payer tout cela. Au début tout allait bien, et son entreprise s'est fortement développée. Puis, les frais de fonctionnement du personnel demandé par l'Administration sont devenues trop lourdes, et puis il a perdu un gros client qui l'ont  obligé a arrêter.

 La plupart de tous ces créateurs n'avaient soit pas  la mentalité, l'ambition ou l'engagement nécessaire à la gestion d'une entreprise ,d'une activité.Ou bien se sont trouvés  confrontés  à une situation qui les a dépassés, malgré tout ce qu'ils avaient organisés. Ou bien encore un simple accident de parcours, ou de santé, peut réduire à néant le meilleur créateur d'une activité.

 Dans l'état d'esprit occidental, celui qui ne réussit pas est Déconsidéré..

Comme c'est regrettable. Celui là a pourtant le Grand mérite d'avoir essayé ; du mieux qu'il a pu, et son Expérience est Unique, irremplaçable, et c'est une Richesse. Pas une Défaite.

Celui là est riche de son passé et peux essayer, à nouveau ! et  là, fort de son expérience, il réussira. Peut-être pas dans le domaine qu'il souhaitait, mais cela le servira.

Dans d'autres Cultures, ou pays Anglophones, ou Asiatiques ; l'échec n'est pas la fin ; mais le Début de la Réussite ! Et celui qui a tenté quelque chose est apprécié, parce que son Expérience permet d'avancer.

Il faut maîtriser pas mal de domaines , s'engager à fond, être disposé à y mettre tous ses efforts. Ce n'est pas une activité à temps partiel de 9 heures du matin à 17 heures, vous devez être en recherche permanente d'amélioration, étudier ceux qui ont réussi et les imiter dans leur façon de faire. Et rappelez vous qu'une entreprise doit faire du bénéfice pour vivre, votre activité ; et vous.

 

A la prochaine.


04/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres